Approcher des prospects internationaux grâce à la traduction de ses livres blancs

Le potentiel des livres blancs

Un livre blanc est un support qui offre à une société la possibilité d’asseoir son expertise dans son domaine d’activité. Il est généralement disponible en téléchargement libre sur son site internet. En échange de ce partage d’informations qualitatives sur un sujet précis, la société obtient l’adresse mail de la personne qui en fait la demande. Les livres blancs représentent donc un excellent moyen de capter des leads qualifiés qui pourront ensuite être approchés par les équipes commerciales.

Convertir les lecteurs de ses livres blancs en clients

La réalisation d’un livre blanc représente un travail conséquent, autant sur le plan rédactionnel que sur le plan graphique. Le document final est une vitrine de l’expertise de l’entreprise et de son professionnalisme.

Adapter ses livres blancs à une cible internationale

Lorsqu’une entreprise s’internationalise, elle doit adapter l’ensemble de ses supports de communication à ses nouvelles cibles. Le livre blanc, véritable outil marketing, n’échappe pas à cette règle.

L’investissement en termes de temps et de budget que la réalisation d’un livre blanc représente ne doit pas être altéré par une traduction approximative. La qualité du document doit en effet être constante, quelle que soit la langue utilisée car la crédibilité de l’entreprise est en jeu.

Il est donc primordial de faire appel à des professionnels de la traduction qui sauront s’adapter à l’audience ciblée. Il est fortement conseillé de confier le projet à plusieurs traducteurs, en fonction du nombre de pays concernés. En effet, faire appel à des natifs permettra une traduction plus pointue du document, avec la prise en compte de façon intuitive des particularités de l’audience. La qualité de la traduction n’en sera que meilleure.

Nous attirons votre attention sur deux éléments essentiels à prendre en considération lors de la traduction de vos livres blancs :

Un champ lexical spécifique

Si votre secteur d’activité ou votre façon de communiquer avec vos prospects et clients implique le recours à un vocabulaire particulier, vous avez la possibilité de fournir au traducteur un lexique ou un glossaire. La version traduite de votre livre blanc s’adaptera ainsi à ces contraintes spécifiques.

S’il existe des versions traduites de vos supports de communication (brochures, site internet, bannières publicitaires, etc.), il est pertinent de reprendre le même vocabulaire afin d’assurer une homogénéité.

La plateforme Eazylang vous permet de mettre à disposition une base terminologique qui sera prise en compte par le traducteur en charge de votre projet.

Les particularités et références culturelles

Lorsque l’audience d’une société est nationale, les références culturelles sont rarement sources d’incompréhension. Il convient cependant de s’interroger sur la compréhension et sur les différentes interprétations possibles lorsque l’on cible des leads internationaux. Il faut alors éviter les références culturelles, les jeux de mots, les expressions idiomatiques et rester très factuel.

Dans ce cas précis, le recours à un traducteur professionnel est essentiel puisqu’il sera capable de détecter ces particularités et de les adapter à la langue ciblée, celle-ci étant sa langue maternelle. Lorsqu’il n’existe pas d’équivalence, le traducteur choisira une manière plus neutre de retranscrire l’idée.

Eazylang vous accompagne dans la mise en place de vos projets de traduction, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des informations complémentaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :