La Révision dans la Traduction professionnelle

Réviser une traduction va au-delà de la simple correction de la langue. La révision est une étape nécessaire à la lisibilité et l’efficacité d’une traduction. Ceci résulte d’éléments inhérents au travail de traduction, comme le style adopté, le lectorat ciblé, et l’objectif du texte. Toute traduction faite dans les règles de l’art se devrait idéalement d’être révisée au moins une fois par un confrère traducteur, en général plus expérimenté, et donc habitué à l’exercice. Voici quelques éclairages sur les subtilités du sujet ;

Édition et Révision du texte : quelle est la différence ?

Rassurez-vous, les traducteurs se relisent bien évidemment après avoir terminé leur travail. Et pourtant, il y a une grande différence de qualité entre une traduction passée aux mains de confrères pour leur retour, et celles qui ne sont pas du tout revues. Explorons maintenant la distinction entre l’édition d’un texte traduit et sa révision ;

Dans le premier cas, le second traducteur venant éditer le texte va plus se concentrer sur la terminologie employée dans la traduction, en visant à rendre le texte plus « facile à lire ». Pour faire ce travail d’édition, le traducteur va analyser le contexte et vérifier les faits pour s’assurer que la terminologie employée est adéquate. C’est un travail qui implique de rechercher dans des dictionnaires spécialisés particulièrement pointus, ainsi que dans les lexiques terminologiques dans les ressources disponibles sur les entreprises ou organisations concernées.

Il est assez courant que l’éditeur du texte n’implémente pas lui-même ses modifications dans le texte, préférant envoyer ses commentaires et propositions de corrections au traducteur originel du document. Ils peuvent ensuite discuter de ces modifications ensemble, pour éviter de défigurer la traduction sur le fond ou la forme.

jeune traducteur révisant un texte sur un banc jaune

La révision du texte traduit intervient après la phase d’édition. Son objectif sera de finaliser la forme le texte, après que le fond ait été édité. Le processus de révision passe par un examen minutieux de l’orthographe, la grammaire, la syntaxe et la ponctuation utilisées par le traducteur.

Pourquoi faut-il faire réviser ses traductions ?

La première raison est qu’en matière de travaux de traduction, rien ne vaut le regard neuf et le savoir-faire spécifique d’un confrère. La révision proprement orchestrée d’une traduction implique la mise en place d’un flux de travail (workflow) où chaque traducteur peut apporter une expertise unique, et complémentaire. Il n’est ainsi pas choquant que le traducteur se concentre sur la préservation du sens dans la traduction, laissant la prise en charge du style et de la clarté à un confrère. Ce type de configuration permet de gagner du temps pour répondre à des délais souvent pressants, tout en permettant de produire une traduction finale de qualité.

Page écriture manuscrite close up

Maintenant que vous savez quel est le rôle de la révision dans une traduction professionnelle, nous vous encourageons à discuter une révision pour vos projets de traduction les plus pointus. Cette attention portée aux détails de votre texte traduit final vous évitera bien des déconvenues, vous faisant économiser sur vos ressources les plus précieuses.

One Response to “La Révision dans la Traduction professionnelle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :