Les startups françaises : de plus en plus tournées vers l’international

Les startups françaises se lancent de plus en plus à la conquête de l’international, et cela, dès leur création. A titre d’exemple, plus de 230 d’entre-elles étaient présentes à la dernière édition du CES à Las Vegas, un événement qui rassemble les startups innovantes dans le domaine de l’électronique. La France y a pris pour l’occasion la deuxième place des pays les plus représentés.

C’est un constat que l’on peut généraliser et qui confirme une tendance : les entreprises naissantes cherchent dès le départ à s’exporter!

 

Qu’est-ce qui pousse ces entreprises à s’exporter si rapidement ? Quels sont les risques et les enjeux d’une internationalisation pour les startups ?

startups

 

Quelques chiffres :

Les startups françaises ont le vent en poupe. 2016 a été une année record pour les startups françaises, notamment en terme de levée de fonds : OVH (267 millions d’euros), Sigfox , (150 millions), Devialet (100 millions), ou encore Deezer (100 millions).

On recense à peu près 9400 startups à ce jour en France. Si 82% prévoient de se développer à l’international à plus ou moins long terme, 98 % de celles-ci comptent déjà des clients à l’étranger.

Elles réalisent en moyenne 25% de leur chiffre d’affaire à l’international. Et pour un tiers de ces jeunes pousses, cela représente la majorité de leurs revenus.
Les startups présentes à l’international voient leur volume de vente s’accroitre 4 fois plus vite que les autres.

En moyenne, elles s’internationalisent après seulement un peu plus d’un mois d’existence.

 

Pourquoi les startups cherchent t’elles à conquérir l’international ?

Le constat principal qui ressort d’une étude menée par le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) pour le compte de Dell est qu’il est facile de créer son entreprise en France, notamment grâce aux conditions économiques et aux dispositifs mis en place (Incubateurs, espaces de co-working …). Cependant, il est beaucoup plus difficile de la développer. En effet, l’obtention de financement et le poids des charges sociales sont les deux principaux freins pour les startups. C’est donc une des raisons pour lesquelles les entreprises tendent de plus en plus à développer leur activité en dehors des frontières nationales.

Ensuite, le marché français semble trop petit par rapport à la forte ambition de ces entreprises. S’ouvrir à d’autres pays permet, entre autre, de bénéficier de leur rythme de croissance, qui est bien souvent supérieur à celui de la France.

D’une manière générale, ces startups sont à la pointe de leur technologie et présentent donc un vrai avantage concurrentiel au niveau mondial.

Conquérir les clients internationaux donne donc aux startups des perspectives de croissance plus fortes et plus rapides. Cela peut leur permettre d’agrandir leur marché, tout en acquérant une réputation mondiale, ce qui va potentiellement leur ouvrir par la même occasion d’autres financements.

Envol

 

Les domaines choisis par les startups :

A l’ère du numérique, les startups n’échappent pas à la tendance actuelle !

En effet, lorsqu’on regarde les secteurs choisis par ces entreprises pour se développer, on retrouve en première place les plateformes Web.

Le commerce de détail représente 14% des entreprises et les outils logiciels 11%.

Pour retrouver l’infographie complète de Stripe sur le sujet, vous pouvez consulter cette page.

 

Risques et enjeux :

Avoir recours à un développement international est un challenge important pour toute entreprise. Ça l’est encore plus quand une société existe depuis quelques mois seulement.

Pour une startup, il va s’agir tout d’abord de pouvoir obtenir les financements nécessaires à une internationalisation. En effet, cette opération peut s’avérer assez coûteuse au final (coûts d’adaptation des produits ou des services, frais de déplacement et de séjours, coûts de traduction, …).

Il va falloir être sur plusieurs fronts en même temps et donc vérifier que vous avez une équipe suffisamment importante pour supporter la charge de travail supplémentaire. Parfois, il peut être également nécessaire d’avoir une équipe sur place, dans le pays de destination, pour faciliter l’implantation.

Ce ne sont que quelques-uns, parmi de nombreux exemples, des défis qui attendent les startups souhaitant conquérir un nouveau marché à l’étranger.

 

L’internationalisation des startups est désormais un vrai phénomène dans notre société française. C’est surtout devenu un véritable enjeu d’existence pour ces sociétés avec la mondialisation croissante de l’économie et un niveau d’innovation toujours plus fort au sein de ces startups françaises.

 

 

Eazylang accompagne les startups dans leur développement à l’international en leur proposant une solution innovante et sur mesure pour réaliser leur traduction. Notre offre originale vous apporte:

  • La certitude de trouver les traducteurs les plus qualifiés : Ils sont sélectionnés par rapport aux contenus qu’ils ont déjà traduits. Vous êtes donc assurés de leur expérience pour traduire vos documents.
  • La réalisation d’économies : Notre technologie nous permet de réutiliser systématiquement ce que vous avez déjà fait traduire. Ainsi, vous n’avez jamais à payer deux fois pour un même contenu.
  • Un gain de temps considérable en obtenant instantanément des propositions de profils de traducteurs et en gérant tout le processus via la même plateforme jusqu’à la livraison de votre traduction.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :