Faut-il traduire ses contenus seulement en anglais ?

Anglais : langue universelle?

On estime aujourd’hui à 400 millions le nombre de personnes pour qui l’anglais est la langue maternelle. A cela s’ajoute environ 750 millions d’individus qui le parle et comprenne parfaitement sans que ce soit leur première langue.

L’anglais est compris par une proportion importante de la population mondiale (graphique ci-desssous).

Mais il est peu réaliste de penser que vous allez pouvoir toucher tout le monde avec une seule langue. Si vous souhaitez communiquer ou commercer dans des pays non-anglophones, vous allez inévitablement devoir décliner vos contenus en plusieurs langues.

anglais english speakers by country traduction

Plus la technicité des documents que vous souhaitez publier sera importante, plus il sera risqué de ne les traduire qu’en anglais. C’est à prendre en compte particulièrement si vous avez plusieurs marchés cibles. Il faut, en effet, que vos documents soient compris de la même manière par tout le monde. Cela permet d’éviter toute erreur ou malentendu qui pourraient avoir des conséquences sur votre entreprise.

Cela est d’autant plus important si vous êtes dans le e-commerce puisque 55% des consommateurs n’achètent que sur des sites qui sont dans leur langue maternelle. Ce sont donc des clients potentiels que vous perdez dès le départ.

En tant qu’entreprise, il y a des nouvelles langues qui deviennent désormais incontournables pour vous, parmi lesquelles on retrouve notamment le russe, le portugais, le néerlandais, l’arabe, …

Eazylang vous donne accès à des traductions dans 280 couples de langues sur une seule et même plateforme. Il y a certainement la langue de  destination de votre choix!

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :