Quelles sont les habitudes des bons traducteurs ?

Le marché de la traduction explose réellement avec une demande croissante depuis plusieurs années. Pourtant la concurrence entre traducteurs s’intensifie, entre autres, du fait de l’émergence de solutions de traduction automatique gratuites. Cette concurrence est d’autant plus rude pour les jeunes traducteurs n’ayant pas encore de portefeuille clients solide.

Pour y faire face, certains choisissent de baisser leurs tarifs. Mais la meilleure solution reste évidemment de proposer la meilleure qualité de service. Mais comment devient-on le meilleur dans son domaine ?

Nous avons recensé pour vous quelques bonnes habitudes à mettre en place pour vous inspirer et vous aider tous les jours à devenir un traducteur plus efficace.

La qualité, toujours la qualité

La qualité est votre maître-mot ! Ne portez pas préjudice à vos clients en rendant de mauvaises traductions qui pourraient avoir des répercussions pour eux. Par exemple, la traduction de notice d’utilisation d’un médicament peut avoir de graves conséquences pour vos clients mais également pour leurs propres clients (cf: notre article sur les pires erreurs de traduction de 2016). Nous vous encourageons à travailler autant que possible dans les langues que vous maîtrisez le mieux afin de restituer fidèlement le message à traduire. Vous pouvez également vous servir de bases terminologiques du domaine concerné et demander de l’aide à d’autres traducteurs plus expérimentés. N’oubliez jamais que votre client vous a fait pleinement confiance en vous choisissant pour ses traductions.

Toujours réviser ses traductions

Condition indispensable à une traduction de qualité, la relecture de sa traduction doit être systématique. L’orthographe, la grammaire, la conjugaison, la ponctuation, doivent être examinées plusieurs fois s’il le faut. En fait, vous devez être méticuleux et vous assurer de n’avoir laissé aucune erreur. N’hésitez pas à lire votre traduction à voix haute pour repérer d’éventuels soucis invisibles à l’écrit, voire à la faire relire par d’autres traducteurs .

Le client est roi mais…

Construire une base clients prend du temps, c’est pourquoi il est nécessaire de penser à long terme. Vous avez tout intérêt à ce que vos clients soient content de votre relation et fassent de nouveau appel à vous pour leurs futurs projets. Mais restez maître du choix de vos clients ! Vous n’êtes pas obligés d’accepter toutes les demandes que l’on vous transmet. En privilégiant les clients qui respectent les délais de paiement, avec qui vous entretenez de bonnes relations et qui ne cherchent pas à négocier en permanence vos tarifs, vous économiserez beaucoup de temps et d’énergie.

Chercher à s’améliorer et à progresser

En tant que débutant, traduire bénévolement peut être une bonne habitude à prendre afin de progresser avec des associations n’ayant pas forcément le budget dédié pour des traductions de qualité. Vous serez soumis aux mêmes problématiques de délais ou de localisation qu’avec des traductions « payantes » et vous serez donc mieux préparés pour affronter d’autres situations de ce type.

Cultiver sa curiosité

Bien sur, traduisez des documents qui vous intéressent (il est important d’avoir une vraie spécialité), mais n’hésitez pas à sortir également de votre zone de confort. Pour cela, le traitement de projets de traduction bénévoles est, là aussi, une bonne solution mais doit rester limité. Tous les traducteurs connaissent des périodes creuses. Faîtes fructifier ces périodes en vous lançant de nouveaux défis (nouveau domaine de spécialité, nouvelle langue).

Savoir s’organiser pour gérer son temps

Délais déraisonnables ou incompatibles avec votre planning, passez votre chemin. Le temps est l’une de vos priorités en tant que traducteur. Rendre vos traductions en retard impacte négativement votre planning. Il est conseillé de garder toujours du temps pour gérer les imprévus et surtout pour développer sa propre marque. Nous savons que c’est peu réjouissant mais ne repoussez pas les tâches administratives à plus tard, elles peuvent être fastidieuses mais le sont encore plus avec du retard.

Rester ferme sur ses prix

Définissez le tarif le plus juste et maintenez-le pour trouver des clients prêts à payer pour des traductions de bonne qualité. Si vous tirez vos prix vers le bas, il vous sera très difficile de les faire remonter. La guerre des tarifs va à l’encontre de l’image de qualité que vous souhaitez donner à vos clients. À contrario, attention à ne pas surévaluer vos compétences, c’est une erreur également courante lorsque l’on démarre dans le milieu.

S’entraider et construire sa marque

Participez à des groupes de discussion avec d’autres traducteurs. N’hésitez pas à demander des conseils et avis sur vos traductions et à aider d’autres traducteurs à trouver la signification de termes complexes, … Bref, cultivez votre réseau ! Le milieu des traducteurs est un monde beaucoup trop concurrentiel pour ne pas faire preuve de sympathie avec vos confrères. Il existe beaucoup de communautés de traducteurs sur internet (ProZ, TranslatorsCafé, …) pour rester au courant des dernières tendances. Tout cela va vous aider à bâtir une forte réputation sur le web notamment si vous êtes freelance.

 

Une fois toutes ces habitudes prises et respectées, vous serez d’autant plus efficace et augmenterez vos opportunités de business.

Et vous ? Avez-vous d’autres bonnes habitudes en tant que traducteur et comment les tenez-vous ? Partagez quelques conseils avec nous en commentaire et avec la communauté de traducteurs Eazylang.

Un bon traducteur doit gérer un environnement complexe au quotidien. Vous avez déjà intégré toutes ces notions et recherchez de nouveaux clients dans votre domaine d’expertise ? Inscrivez-vous sur la place de marché Eazylang. Nous mettons à votre disposition tous les outils dont vous avez besoin pour travailler dans d’excellentes conditions. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :